Logo CGbandeau avril 2015

contactnous contacter

logo facebook   logo twitter Instagram Logo

Lundi 10 décembre 2018 : Débat d'orientation budgétaire

seance 10 decembre 2018 le contexte petit formatNous devons faire plus et mieux pour les drômoises et les drômois

Cette séance publique se tient dans un contexte de graves tensions sociales dans notre pays. Si nous condamnons les graves violences de certains, il nous faut entendre la colère légitime exprimée par de très nombreux français.

Notre collectivité a de réels moyens d’agir au service des drômoises et des drômois et il convient de prendre toute notre part aux réflexions et actions concrètes à mettre en œuvre pour répondre à la question du pouvoir d’achat, au défi immense de transition écologique mais aussi à la crise actuelle de la représentation.

C’est dans cet état d’esprit que nous avons attiré l’attention de la majorité sur différents sujets et émis de nombreuses propositions pour permettre à notre collectivité de se doter d’un budget efficace au service des drômoises et des drômois :

  • Sur les politiques sociales : nous avons souhaité tirer la sonnette d’alarme. En effet, malgré nos nombreuses interpellations sur le manque de moyens et les dysfonctionnements réguliers qu’ils entraînent, nous ne pouvons que déplorer une situation qui se détériore et devient même catastrophique. Nous demandons que les moyens indispensables au bon fonctionnement de l’action sociale soient aujourd’hui budgétés. Malgré le très fort engagement des agents et des différents acteurs du secteur social, ils sont aujourd’hui dans l’incapacité d’exercer leurs missions dans de bonnes conditions. Nous avons émis de nombreuses propositions en ce sens (par exemple, la mise en œuvre des moyens nécessaires pour réduire les délais de traitement de tous les dossiers de demande d’aides à moins de 2 mois)
  • Sur la question de la santé : nous ne pouvons nous contenter de constater la désertification médicale, il nous faut aujourd’hui déployer de réels moyens sur tous les territoires pour garantir une présence de médecins généralistes de proximité, et ne pas seulement attendre les initiatives portées par d’autres collectivités : une enveloppe budgétaire dédiée ; des expérimentations plus complètes et généralisées…
  • Sur la question du pouvoir d’achat : Au-delà des aides sociales, notre collectivité possède des moyens d’agir pour participer à l’effort sur le pouvoir d’achat. Nous avons notamment proposé de doubler la valeur du chéquier Top départ pour permettre aux familles de garantir un accès au sport et à la culture à tous les jeunes drômois.
  • Sur la question de la transition écologique : notre département a le devoir d’investir pour l’avenir. Aussi, nous proposons qu’une ligne dédiée soit mise en place pour l’investissement des communes liées à la transition écologique (isolation des bâtiments, renouvellement des flottes automobiles, projets locaux de production d’énergie renouvelable…).

Nous en appelons au volontarisme de notre collectivité pour construire un budget qui aille plus loin que la simple gestion et qui permette de répondre aux attentes de notre époque, car c’est notre responsabilité.

 

Intervention de Pascale ROCHAS, coprésidente du groupe "La Drôme en mouvement", sur les orientations budgétaires 2019 : 

 

Intervention de Anna PLACE sur les questions sociales :