Test 2 bandeau avec logo

contactnous contacter

logo facebook   logo twitter Instagram Logo

Coprésidence bloc

Madame, Monsieur,

Nous sommes heureux de vous accueillir sur notre site internet.  

Notre groupe est constitué de 16 Conseillers départementaux engagés pour défendre une Drôme solidaire, dynamique et tournée vers l’avenir.

Sur ce site, vous pouvez suivre notre travail au sein de l'Assemblée départementale et mieux connaître nos élus et leurs actions dans leurs cantons. Pour être informé de notre actualité, n’hésitez pas à vous inscrire à notre lettre d’information.

Nous nous tenons à votre entière disposition pour répondre à vos questions et vous accompagner dans vos projets.

Bien cordialement,        

Pierre JOUVET, Pascale ROCHAS, coprésidents du groupe « La Drôme en Mouvement » 

Patricia BOIDIN, Bernard BUIS, Luc CHAMBONNET, Martine CHARMET, Gérard CHAUMONTET, Pierre COMBES, Karine GUILLEMINOT, Zabida NAKIB-COLOMB, Muriel PARET, Renée PAYAN, Pascal PERTUSA, Pierre PIENIEK, Anna PLACE, Jean SERRET

 

Solidaire avec les acteurs du territoire

La Drôme est un tout. Elle a besoin d’une vallée du Rhône forte et d’une ruralité qui se développe. Les subventions pour aider les communes, les petites villes et les villages sont décisives et reconnues unanimement, pour développer nos territoires :  logements, écoles, traverses de villages, réseaux d’eau potable et d’assainissement, salles des fêtes, équipements collectifs pour la vie de tous les jours... Tous les territoires doivent avoir leur chance.
Nous maintenons 7 stations de skis départementales dans le Diois et le Vercors, pour les familles, les scolaires, l’économie montagnarde, les sports nature et le tourisme.
Nous aidons les filières agricoles en difficulté comme la viticulture, l’arboriculture ou la lavande. Notre politique économique s’adresse principalement aux 11 000 Très Petites Entreprises qui font vivre de nombreuses familles, aux artisans, aux commerçants qui génèrent les emplois dans nos territoires.
« Pour nous, la diversité est une force »

solidaire avec les acteurs du territoire

  •     Le musée de Valence, la cité de la musique à Romans, le stade d’athlétisme de Montélimar
  •     25 000 élèves transportés chaque jour dans nos cars
  •     4 200 km de routes départementales reconnues d’excellente qualité
  •     Le 1er département agricole de Rhône-Alpes
  •     Construction de logements à loyers modérés
  •     Fibre optique pour tous
  •     Maintien de la maternité de Die
  •     Financement des travaux pour les hôpitaux de Nyons, Buis-les-Baronnies et Dieulefit
  •     Soutien à la politique d’ouverture de classes en zone rurale
  •     Le service public départemental dans toute la Drôme

Soutenir l’économie locale et l’emploi

En 10 ans, nous avons injecté 1,4 Milliards d’€ dans l’économie locale et 75% des marchés sont remportés par des entreprises du territoire. C’est un choix que nous voulons poursuivre. L’investissement, ce sont des équipements pour le quotidien, des infrastructures pour le développement économique et de l’activité pour les entreprises locales, en particulier dans le bâtiment et les travaux publics. Les emplois de nos TPE et de nos PME sont non-délocalisables. Investir maintenant, c’est de l’emploi local aujourd’hui et de la compétitivité pour demain.
« Nous maintiendrons un très haut niveau d’investissement public »

soutenir economie locale rovaltain

  •     La plateforme de toxicologie environnementale de Rovaltain : un équipement unique en Europe pour inscrire la Drôme dans l’économie du savoir et de la connaissance
  •     Le plan logement : 50 M€ pour construire des milliers de logements à loyers modérés et isoler les logements existants
  •     Des infrastructures routières : le Tunnel des Grands Goulets, le Contournement Nord-Ouest de Romans, les déviations de Montoison, Chanos-Curson, Nyons, Saoû, Anneyron, Alixan, le Pont des Chaînes à Die...
  •     La construction prochaine de la déviation Loriol-Livron. La restructuration du rond-point des Couleures à Valence. La création de l’échangeur de Montélier...
  •     Un gymnase neuf construit tous les ans pour la pratique sportive
  •     Le financement du Pôle Universitaire de Valence, de l’école d’ingénieur l’Esisar, de la Maison des Masters…
  •     La fibre optique pour tous : le gouvernement vient d’accorder 90 millions € à la Drôme et à l’Ardèche qui travaillent ensemble : en 10 ans, 465 millions € seront investis et 100% des Drômois et des entreprises auront le Très Haut Débit

Une Drôme forte, attractive, qui rayonne

Grâce à notre action, la Drôme s’est fait un nom et une identité forte. La Drôme, c’est le 1er département bio de France. La Drôme, c’est le département le plus visité au Salon International de l’Agriculture. Elle s’affiche dans le métro parisien. Elle rayonne grâce à des sites touristiques d’exception comme le Palais Idéal du Facteur Cheval, la Ferme aux crocodiles, le Musée de la chaussure, Combe Laval, le Serre de l’âne, la Forêt de Saoû, le Claps ou grâce à des événements nationalement reconnus comme les Fêtes Nocturnes de Grignan. Elle innove en créant Agrilocal.fr qui permet de mettre en relation les agriculteurs locaux et les acteurs de la restauration collective (collèges, lycées, hôpitaux, armées…). Elle attire de nombreux touristes grâce à notre politique en faveur d’un tourisme authentique, simple et familial. Elle investit dans des infrastructures performantes avec l’aéroport de Valence-Chabeuil ou le Port de Commerce de Valence.
« Avec nous, une ambition politique pour le territoire »

une drome forte attractive

  •     34 000 spectateurs aux Fêtes Nocturnes de Grignan : toute la presse nationale en parle
  •     Près de la moitié des Départements français ont adopté Agrilocal.fr, une invention drômoise
  •     8 millions de nuitées touristiques par an : une force économique pour la Drôme
  •     Une terre de festivals : création du label « Jazz en Drôme », un « Département culture »
  •     Un patrimoine restauré et conservé : la Drôme, une terre d’histoire et de mémoire
  •     Une grande exposition nationale Madame de Sévigné en 2016
  •     La Drôme grandit : 500 000 habitants en 2015

Agir au présent, bâtir un avenir durable

Nous voulons transmettre à nos enfants une Drôme préservée. En cette année de la « Conférence Mondiale Paris Climat 2015 », le réchauffement climatique et la préservation de la biodiversité sont des enjeux majeurs. Nous veillons à une bonne gestion de la ressource en eau.
Nous investissons dans la recherche en toxicologie environnementale et en écotoxicologie pour étudier la dangerosité sur la santé des faibles doses de polluants comme les pesticides, le Bisphénol A, les rejets d’antibiotiques dans les nappes phréatiques. Nous avons construit la ViaRhôna et la Véloroute Voie Verte Vallée de l’Isère pour que les Drômois se réapproprient le Rhône et leurs rivières. Nous soutenons l’agriculture de qualité et l’agriculture biologique.
« Notre choix est celui du développement durable »

agir au present

  •     9 Espaces Naturels Sensibles en ville ou à la campagne : la forêt de Saoû, le Plateau d’Ambel, les alpages de Font d’Urle et du Jardin du Roy, la montagne du Sapay, le Marais des Boulignons, la Montagne de Glandasse, le Serre de l’âne, le parc Départemental de Lorient pour le bassin valentinois
  •     Modernisation de la ligne de train entre Valence et Grenoble
  •     Soutien aux futures Véloroutes dans tous les territoires
  •     Développement de la filière bois construction, bois énergie
  •     2 Commissions Locales d’Information pour la FBFC Romans et le site nucléaire du Tricastin : les élus exigent l’excellence industrielle, la transparence totale et la sûreté maximale
  •     Soutien au projet de Pôle de recherche sur l’énergie de Montélimar
  •     Faire d’une tradition une ressource pour l’avenir : soutien à la plate-forme Extralians de Nyons spécialisée dans les Plantes à Parfums Aromatiques ou Médicinales
  •     Lancement d’une campagne départementale anti-gaspillage

Se construire dans la République

Eduquer, émanciper, soutenir la formation de l’esprit critique et la réflexion : l’éducation, le sport et la culture sont pour nous des moteurs de la citoyenneté et du vivre-ensemble. Nos
valeurs sont celles du collectif plutôt que de l’individualisme... Nous soutenons la culture sous toutes ses formes. Théâtre, art contemporain, danse, musique, arts de la rue, cinéma… : une culture populaire et exigeante. Nos 5 Médiathèques départementales animent un réseau de bibliothèques pour que la lecture soit accessible à tous. Nous consacrons 16 M€ par an à 1 500 associations sportives, culturelles, qui avec leurs milliers de bénévoles maintiennent et développent le lien social. Nous rénovons l’ensemble des collèges de la Drôme. Pour nous, le sport, c’est l’apprentissage des règles de la vie commune et du dépassement de soi.
« Notre premier budget est celui de l’éducation »

se construire dans la republique

  •     Soutien aux 125 000 licenciés sportifs, aux clubs, aux comités, construction de la Maison des Bénévoles et du Sport
  •     100 € de pouvoir d’achat pour les familles de collégiens à chaque rentrée scolaire avec le Chèque sport-culture « Top Dép’Art »
  •     Un nouveau collège Marguerite Duras à Montélimar, bientôt celui de Beaumont-lès-Valence, puis celui de l’Hermitage
  •     100% de collèges numériques
  •     Un choix : maintenir le budget de la culture
  •     Le financement de l’examen du code de la route pour passer le permis de conduire
  •     3 Châteaux départementaux emblématiques : Suze-la-Rousse consacré à l’art de la vigne et du vin, les Adhémar à Montélimar pour l’art contemporain, Grignan, site le plus visité de la Drôme où nous avons développé les Fêtes Nocturnes

Bien gérer sans augmenter les impôts

Nous avons fait de la Drôme le 13ème Département le moins endetté de France et le 15ème qui investit le plus, sans augmenter les impôts depuis 4 ans.
La gestion de notre dette a été qualifiée par un cabinet indépendant d’ « exceptionnelle ». Nous gérons rigoureusement pour garder des moyens d’agir.
« Des finances saines, c’est notre marque de fabrique »

bien gerer sans augmenter les impots

  •     Pas d’augmentation d’impôts pour les 6 prochaines années
  •     Une faible dette, c’est moins d’impôts pour demain
  •     Aucun emprunt toxique
  •     Pas de gaspillage de l’argent public : 1 € dépensé = 1 € utile
  •     Investir, c’est bon pour l’économie locale et l’emploi
  •     Des marchés publics certifiés ISO 9001

Accompagner et protéger les Drômois

Protéger les plus fragiles, personnes âgées, personnes handicapées, petite enfance, famille : à tous les âges de la vie, nous sommes à vos côtés. Nous consacrons 70 M€ par an à nos personnes âgées et avons doublé le budget pour les personnes handicapées. 2 300 enfants en danger sont pris en charge. Nos 45 centres de Protection Maternelle Infantile reçoivent 7 000 nouveaux nés par an en consultation avec leurs parents. Nous formons et délivrons les agréments pour les assistantes maternelles qui gardent vos enfants. 20 000 dépistages du cancer sont effectués chaque année. Pour les bénéficiaires du RSA, notre priorité est le retour vers l’emploi. Protéger les Drômois, c’est aussi soutenir nos pompiers professionnels et volontaires, essentiels à votre sécurité.
« Nous voulons une société plus solidaire et humaine »

accompagner et proteger les dromois

  •     Création de Allô Drôme Solidarité le numéro Azur qui facilite vos démarches
  •     L’aide aux pompiers ? De 10 M€ à 23 M€ en 10 ans : des casernes construites ou rénovées, des équipements modernisés
  •     Personnes âgées : 12 500 bénéficiaires de l’APA et plus de 1 000 emplois
  •     Aider les aidants : soutenir les proches des personnes âgées dépendantes est une priorité
  •     Prise en charge des frais d’hébergement pour les personnes handicapées
  •     160 emplois d’avenir recrutés au Conseil général pour donner un emploi aux jeunes de moins de 25 ans
  •     De nouvelles résidences médicalisées et alternatives aux maisons de retraite (EHPAD) dans toute la Drôme
  •     Mise en place du « Cartable allégé » pour les élèves de 6ème
  •     « Manger mieux, Manger bio » dans les cantines où sont servis 10 000 repas par jour